Le partenariat des aéroports demande aux Canadiens de s’exprimer pour que le gouvernement renonce pour de bon à la vente des aéroports du Canada à des investisseurs privés

Publié originalement: le 1 mai, 2017

Calgary, Ottawa, Vancouver, le 1 mai 2017 – Aujourd’hui, les aéroports internationaux de Calgary, Ottawa et Vancouver ont lancé un nouvel outil sur leur site Web, www.cessonslaventedesaeroports.ca, qui permettra aux Canadiens de faire savoir à leur député qu’ils s’opposent à la vente des principaux aéroports du Canada à des investisseurs privés.

Même si le Premier ministre a déclaré que la vente des grands aéroports du Canada n’est pas la voie qu’il entend prendre pour trouver de nouvelles sources de fonds en vue d’investir dans les infrastructures, le gouvernement fédéral continue d’explorer la possibilité de vendre à des intérêts privés les grands aéroports du pays qui en feront des entreprises privées à but lucratif.

« Les aéroports canadiens, auparavant des institutions gouvernementales, sont une réussite depuis que leur gestion a été confiée à des administrations sans but lucratif », affirme Bob Sartor, président et chef de la direction de l’Administration aéroportuaire de Calgary. « Maintenant que nos aéroports sont devenus d’importants réseaux de transport mondiaux et des moteurs économiques pour les villes, provinces et communautés qu’ils desservent, il est plus important que jamais de protéger ces investissements et de veiller à ce que les aéroports continuent à connaître un essor florissant dans leur mandat axé sur la collectivité. »

« Bien qu’il n’ait pas été question précisément des aéroports dans le récent budget fédéral, nous savons que la vente éventuelle des principaux aéroports du Canada demeure dans la ligne de mire du gouvernement fédéral », a déclaré Mark Laroche, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa. « L’impact sur nos communautés serait négatif et profond, c’est pourquoi nous demandons à nos passagers et aux membres de la communauté de laisser savoir au gouvernement que, comme beaucoup d’autres, ils pensent que c’est une très mauvaise idée. »

« Nous nous sommes engagés activement à tous les paliers de gouvernement pour réclamer le maintien du modèle de gouvernance actuel des aéroports canadiens », a souligné Craig Richmond, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport de Vancouver. « Aujourd’hui, nous demandons au public de faire entendre sa voix et de nous aider à arrêter la vente éventuelle de nos aéroports par le gouvernement fédéral. Visitez notre site Web, informez-vous et écrivez à votre député pour lui laisser savoir que vous vous opposez à cette vente. Le modèle de gouvernance actuel des aéroports protège les intérêts des Canadiens, de nos partenaires et des communautés que nous desservons. »

Le site Web, www.cessonslaventedesaeroports.ca, met l’accent sur le succès des grands aéroports du Canada, qui fonctionnent sous un modèle à but non lucratif, et sont reconnus parmi les plus efficaces au monde. Vendre les principaux aéroports canadiens risque de se traduire par une hausse des coûts pour les voyageurs, une réduction des niveaux de service, le retrait des voix locales au sein des conseils d’administration des aéroports et de nuire à la compétitivité économique du Canada. Grâce à l’ajout d’un nouvel outil sur le site Web, les Canadiens pourront joindre leurs voix à celles d’un nombre grandissant d’experts et d’organisations qui s’inquiètent de l’impact négatif qu’aurait la vente des aéroports canadiens.

Les Canadiens sont invités à en apprendre davantage sur les conséquences que risque d’avoir la vente de nos aéroports à des investisseurs privés pour eux et leurs communautés en se rendant sur le site www.cessonslaventedesaeroports.ca.

-30-

Personnes-ressources pour les médias:

Calgary:

Relation avec les médias
403-735-5899
media@yyc.com
@FlyYYC

Ottawa:

Relation avec les médias
613-248-2050
media@yow.ca
@FlyYOW

Vancouver:

Relation avec les médias
604-880-9815
media_relations@yvr.ca
@yvrairport